Synthèse Charte des valeurs de la N1 

L’objectif est de renforcer la capacité d’agir des individus et des collectifs en leur fournissant des clés

de compréhension et des outils ainsi qu’une approche ludique et fédératrice issue de la gamification pour assurer la transition économique à venir.

Les membres se dotent de la présente charte des valeurs, elle contient les principes qui guident les actions interne et externe de la fédération ainsi que le choix des sujets qu’elle porte. Ces valeurs servent notamment de premier filtre d’analyse concernant les projets pouvant être portés. La charte définit le fonctionnement des dossiers internes chargés au développement afin d’éviter les éventuelles contestations et interprétations des membres dans leurs implication. Une quête sera organisée chaque année entre gardien pour relire et s’entretenir sur l’évolution de ce document.

Charte des valeurs d’un « Faire-ensemble coopératif » Pour un organisme évolutif

Nous ne sommes pas ici pour dénoncer ou vilipender mais pour agir (et ainsi apprendre les uns des autres) – Le maître-mot sera coévolution. La première action de ce groupe consiste à nous réunir et mettre en route le système organique.

Il est nécessaire d’identifier les freins, et surtout l’échec du développement durable et de trouver un niveau d’action « efficient » pour ne plus laisser la place à nos émotions primaires, prédatrices, (formation citoyenne représente cette démarche).

Le modèle compétitif est devenu désormais(?) malsain car il crée plus d’exclus qu’il n’est intégrateur ou épanouissant. Nous souhaitons apprendre à nous « élever », faire valoir l’intérêt général, sans avoir à prédater autrui (mais aussi nous préserver des rapports compétitifs qui resteront prédateurs). Adopter une pédagogique qui s’engage et qui fait faire plutôt que de forcer à faire.

Parce que nous faisons partie de la biodiversité, nous devons faire connaissance avec elle et cultiver une relation empathique avec le reste du vivant. Dans une vision écosystémique, nous saurons alors faire émerger collectivement un modèle ou l’homme sait se relier : à soi, aux autres, au monde, avec et sans virtuel. (GUILDWORMS).

Nos initiatives sur le terrain économique et social s’efforceront de respecter au mieux les valeurs qui nous rassemblent et participeront en tout état de cause à des retombées positives et inclusives sur les territoires d’actions.

Dans un modèle compétitif, c’est celui qui dirige qui décide ; Dans un modèle coopératif, c’est celui qui peut transmettre son expérience.

Créer un environnement chaleureux, c’est notre responsabilité à tous. Traitons tout le monde avec respect. Il est normal d’avoir des débats constructifs, mais il est essentiel de rester aimable.

Faites en sorte que tout le monde se sente en sécurité. Le harcèlement sous toutes ses formes est interdit et les commentaires dégradants qui portent sur la couleur de peau, la religion, la culture, l’orientation sexuelle, le genre ou l’identité sexuelle ne sont pas tolérés.

Faire partie de ce groupe implique une confiance mutuelle. Des discussions animées et authentiques font tout l’intérêt des groupes, mais elles peuvent aussi contenir des informations sensibles et personnelles. Ce qui est partagé étant de cet ordre doit rester anonyme pour le respect d’autrui

Charte des valeurs 

Définition 1 : “L’intérêt général est la recherche d’un chemin, politique, économique, social et environnemental permettant d’améliorer le bien-être de toutes les populations d’êtres vivants tout en préservant les conditions de ce bien-être et les ressources pour les générations futures”

Définition 2 : « L’Intérêt Général est l’ensemble des domaines/sujets politiques, économiques, historique, sociaux et environnementaux qui s’inscrivent dans une démarche de maximisation durable du bien-être des populations humaines et/ou espèces vivantes sans impacter négativement d’autres populations ou espèces vivantes. »

Définition 3 : “L’Intérêt Général est par opposition à la logique court termiste imposée par l’intérêt personnel, une volonté de concevoir un projet sociétal à long terme respectant les aspirations individuelles et l’équilibre écosystémique”

Définition 4 : “l’intérêt général est une finalité/une visée/un cadre de travail méthodologique assurant la prise en compte des réflexion et des conditions de vie biologique, sociale, écologique, affective et politique de l’ensemble des organismes vivant. L’intérêt général prend leçon des expériences passée afin de mieux préparer l’avenir, avec la volonté de concevoir un projet de vie commune dirigé vers l’homéostasie des organismes vivants.”

« La Gamification (ou ludification en français)

est le transfert des mécanismes du jeu dans d’autres domaines, en particulier des sites web, des situations d’apprentissage, des situations de travail ou des réseaux sociaux. Son objet est d’augmenter l’acceptabilité et l’usage de ces applications en s’appuyant sur la prédisposition humaine au jeu. »

« La gamification est là pour apporter de nouvelle mécanique de développement issu des jeux de l’évolution naturel global mais aussi social avec l’humain et nos propre outils qui coopère sur une ligne de conduite de commune…

Ces monnaies parallèles offrent tous les avantages d’une économie basée sur des valeurs égalitaires. Son intérêt dans la N1 est d’être rémunéré en june ce qui a pour conséquence de créer de nombreux échange (quêtes) notamment à partir des déchets. C’est bénéfique dans les deux sens, nous sommes en contact permanent avec la communauté liée à la valeur monétaire et informons les membres de la N1 fondateurs, constituants, joueurs aux travers des sondages, bulletins d’information, Patch note, MAJ sur tous les fonctionnements et changements liés à l’économie.

https://forum.monnaie-libre.fr/t/00-intro-guide-du-debutant-en-monnaie-libre-g1-june/2777 https://monnaie-libre.fr/premiers-pas/ 


Définition 1 : L’équilibre (du latin aequilibrium, de aequus « égal » et libra « balance, poids ») est le concept qui décrit les situations où les « forces » en présence – les parties dans le cas d’une métaphore – sont égales, ou telles qu’aucune ne surpasse les autres. C’est une notion qui est utilisée dans de nombreux domaines. Un équilibre peut être statique (une roche, sur le sol lunaire par exemple) ou dynamique (le ballon tenu en équilibre sur le museau d’une otarie, l’équilibre écologique). Un équilibre dynamique caractérise un système plus évolué où des rétroactions de sens contraire peuvent se produire pour maintenir ou tenter de maintenir un certain niveau dit d’équilibre. Cela peut mettre en jeu des complexes boucles de rétroaction, agissant le cas échéant de manière réflexe. Ainsi les organismes vivants font notamment appel aux systèmes musculo-squelettiques et au système nerveux pour permettre des mouvements volontaires, s’adapter au contexte de la pesanteur. Chez l’homme, l’oreille interne permet de maintenir une posture en équilibre quelconque (debout, marche, course…). L’étude et la pratique de l’équilibre seulement se nomment l’équilibrisme et plus particulièrement sur un fil le funambulisme. L’absence d’équilibre caractérise une situation de déséquilibre. 

Économie, du grec ancien οἰκονομία (oikonomía), désigne étymologiquement « l’administration de la maison » (de oikos, maison, et nomos, gérer, administrer). Le terme a un sens religieux, psychologique désignant la manière de diriger sa vie et un sens courant où l’économie (activité humaine) désigne les activités humaines tournées vers la production, l’échange, la distribution et la consommation de biens et de services.

Définition 2 : 1. VIEUX : Bonne administration des richesses matérielles (d’une maison, d’un État). 2. DIDACTIQUE : Organisation des éléments, des parties (d’un ensemble) ; manière dont sont distribuées

les parties. L’économie d’un système. 3. Sciences : des phénomènes concernant la production, la distribution et la consommation des richesses,

des biens matériels, dans un groupe humain. 4 .Activité, vie économique : L’économie française (agriculture, industrie, commerce, etc.). 5. L’économie : gestion où l’on évite toute dépense inutile. 6 .Pratiquer l’économie : être économe. 7. Une, des économies : ce que l’on épargne, ce que l’on évite de dépenser. 8. Des économies de bouts de chandelle : insignifiantes. 9. Des économies : somme d’argent conservée, économisée.

La liberté est l’une des valeurs fondamentales de notre action, au même titre que la démocratie et la défense de l’intérêt général. La liberté peut être vue comme la “capacité d’agir” et la libération des contraintes des individus ; cette capacité est renforcée par les dynamiques collectives, les limitations des libertés individuelles et collectives doivent être systématiquement justifiées par la préservation de l’Intérêt Général et/ou de la démocratie tel que défini dans cette charte.

Pour lutter efficacement contre le lobbying économique et industriel (cause majeur de pollution globale), Être au fait des méthodes des lobbys traditionnels et savoir utiliser les techniques positives tout en dénonçant les pratiques néfastes à l’équilibre écosystémique est un prérequis.

Un groupe de citoyen doit pouvoir résister à la pression de différentes formes d’influences par l’accessibilité à l’information et son analyse notamment en développant des actions conjointes avec d’autres organisations dont c’est la spécialité.

L’organisation développe une politique de formation des citoyens et influenceurs en lien avec les actions de l’association afin qu’ils soient capable d’agir. La formation par, entre et pour les pairs est la méthode privilégiée au sein de l’association.


La N1SGORG considère les principes d’équité et d’égalité comme étant primordiaux au sein de l’organisation et à l’extérieur. 

Équité : Principe impliquant l’appréciation juste, le respect absolu de ce qui est dû à chacun. Egalité : Fait de ne pas présenter de différence quantitative, qualitative, de droit, de fait ou de valeur.

Le fait que la FEDERATION ait à cœur l’égalité et l’équité, incitent les membres à utiliser l’écriture inclusive. Il s’agit ainsi de notifier à tous et toutes la volonté de la N1SGORG de participer au rééquilibrage de la représentation des femmes et des hommes, de la nature et la terre… afin que toutes et tous se sentent légitimes à participer aux actions de la FEDERATION.


C’est : envisager l’autre comme un autre soi-même, utiliser des bases factuelles pour mettre en avant les “méfaits” “écarts” “délits” “crimes” vis-à-vis de la loi et/ou de l’intérêt général. Mettre une personne face à ses responsabilités, ce n’est pas être malveillant :

Comprendre les biais cognitifs des interlocuteurs. Accepter le point de vue de l’autre comme étant aussi pertinent que le sien. Débattre et construire ensemble sans vouloir vaincre l’autre.

ce n’est pas : envisager l’autre comme un adversaire, ni favoriser les phénomènes de concurrence, Utiliser l’ad hominem, ni la diffamation, ni des insultes, ni la menace physique ou morale.

 

C’est : favoriser un système interconnecté, de coopération, (phénomène boule de neige, effet papillon) où les personnes s’aident mutuellement et de la manière la plus inclusive possible en fonction de leur capital économique, culturel, savoir-faire (compétence, XP) ou donnent de leur temps afin de tendre vers moins d’inégalité :

Partager les richesses, créer des sources partagées de profit Compenser les inégalités Analyser les besoins Retisser des liens sociaux Rendre transparent la solidarité indirecte Favoriser la solidarité directe Permettre à chaque individu de choisir sa vie. Mettre en avant la créativité Ce n’est pas : Faire à la place des autres Faire par obligation (?) Un circuit de redistribution opaque Une action de solidarité locale au détriment d’autrui

“L’autonomie désigne la capacité d’un objet, individu ou système à se gouverner lui-même, selon ses propres règles. Dans d’autres cas, elle fait référence aux propriétés d’une entité qui est capable de fonctionner de manière indépendante sans être contrôlée de l’extérieur ou sans des apports (matériels, énergétiques, etc.) en provenance de l’extérieur” 

C’est : être capable de mener un projet en lien avec le groupe, en incluant les personnes motivées, sans être en attente perpétuelle de la validation de “décideurs.euses” externe au projet. Ne pas avoir à rendre de compte à des organismes externes qui auraient financés. Ce n’est pas : mener son action sans aucun lien avec le groupe thématique, ou le groupe de travail auquel on appartient.

L’association est indépendante de tout pouvoir constitué, elle s’administre librement, elle se choisit elle-même ses règles d’organisation, elle favorise l’émancipation/ l’autonomisation des individus et des collectifs en leur donnant les moyens des actions qu’elles/ils souhaitent mener, notamment à travers l’information et la formation, et en mettant à disposition des outils.

La N1 compte parmi ses valeurs l’économie du savoir : créer les conditions pour que des personnes volontaires puissent agir – collectivement ou individuellement – de manière lucide, responsable et autonome et qu’elles soient capables de participer à la transformation sociale, économique… et vers une société plus libre et plus équilibré.


De nombreux acteurs défendent l’intérêt général ou l’une des thématiques qui s’y rattache : droits humains, environnement, santé, droits sociaux, etc.

Plutôt que de se placer en concurrence ou en doublon d’actions, d’associations ou de collectifs existant, la N1SGORG cherche à s’intégrer dans l’écosystème existant afin de servir au mieux l’intérêt général. Devenir un carrefour des projets et revendications actuels et futurs dans de nombreux domaines.

La fédération n’a pas vocation à être le seul acteur du nouveau monde, il en existe de nombreux autres. La N1SGORG s’implique avec des acteurs sur un sujet lorsque cela se révèle utile pour mener une action. La N1SGORG ne cherche pas à exécuter le même travail que des acteurs existants, mais à le soutenir si c’est pertinent.

JUSTICE: C’est permettre de rééquilibrer les pouvoirs ! lutter pour une justice qui tende vers l’égalité.

Ce n’est pas : Une justice dévoyée et/ou subordonnée à l’intérêt économique particulier,une justice incapable de dissuader.


Définition : Rendre accessible, diffuser, expliquer, vulgariser

ce n’est pas :donner la vérité, adopter un point de vue unilatéral. C’est : donner à réfléchir, l’envie d’apprendre et de penser par soi-même, susciter la curiosité. Permettre le développement de l’esprit critique à travers la méthodologie scientifique pour tendre vers l’objectivité, et favoriser une rigueur d’analyse dans une démarche constructive. Un champ d’expérimentation qui comprend, l’art, la culture, les rapports sociaux.


Def Etymologie : 

Étymol. et Hist. 1921 fig. « action de donner de nouveau de la valeur à quelque chose » (L. FABRE, in La Connaissance, n o6, juill.-août, p. 608 ds QUEM. DDL t. 28); 1923 « action de rendre tout ou partie de sa valeur à une monnaie dépréciée » (Lar. univ.). Dér. de revaloriser*; suff. -(a)tion*.

Lexicographie : Action, fait de revaloriser.

− [Corresp. à revaloriser A] Revalorisation des salaires. La revalorisation permanente de l’investissement capitaliste et sa traduction finale en profit (Univ. écon. et soc., 1960, p. 22-8).L’échange de billets ou la revalorisation de la monnaie(LESOURD, GERARD, Hist. écon., 1966, p. 475). − [Corresp. à revaloriser B] Son objectif principal [de la CGC] est d’assurer la revalorisation de la fonction de « cadre », notamment en luttant contre toute tendance à l’écrasement de la « hiérarchie » des rémunérations (MEYNAUD, Groupes pression en Fr., 1958, p. 71).L’équipe arrive à la conclusion que la « revalorisation de l’homme se fera de pair avec un lent travail de réfection du tissu social, cellule par cellule » (CACERES, Hist. éduc. pop., 1964, p. 133). http://www.cnrtl.fr/proxemie/revalorisation 

La revalorisation N1

Nous reprenons la définition simple pour l’incorporer aux systèmes de recyclage et créer un raisonnement autour de la réutilisation des objets (déchets) et leurs champs de possible à la revalorisation, ceci dans le but d’augmenter le niveau de vie et par conséquent le pouvoir d’achat… une base de données sera créée pour ce domaine, ces données seront aussi représentatives de l’impact des modèles développés par zone et groupe ou citoyens, l’objectif !? Offrir une diversité locale économique et dynamique, manuelle, artisanale, dans le sens de la revalorisation.

La fédération se sert de l’organe de formation citoyenne pour avaliser les mots, leur sens et leur histoire afin de garantir une compréhension claire de ces intentions dans ces objectifs de développement.

Le rôle de Gardien

 Noté ici pour ses liens et sa proximité avec le document de la charte. Le Gardien est un membre interne qui soutient et guide les autres membres (fondateur, constituant) à la mise en place des nouveaux organes, la réalisation des quêtes, internes et externes. Ce rôle implique de faire respecter la charte au sein de la fédération dans toutes actions de développement, les actions de ce rôle sont détaillée ici